Régime basique

Expliquez nous les méthodes et les régimes que vous avez essayé !

Régime basique

Messagepar menaral » Ven Sep 08, 2017 6:25 pm

Bonjour,
Il y a 2 ans j'avais décidé de faire un régime, à 57 ans déjà en obésité, je prenais régulièrement du poids de manière continue, en montant à plus de 120 kg (obésité sévère), du fait d'une augmentation de ma glycémie, à la limite du diabète, avec des douleurs d'arthroses débutantes et un essoufflement surtout en marchant en comparaison de personnes de poids normal. Aussi en me disant que j'étais sur le point de payer le prix de mon surpoids avant qu'il ne soit trop tard, je me suis mis au régime et j'ai perdu 35KG et continuant pour atteindre les 40 kg soit 80 kg qui est la limite supérieure du poids idéal, et à 83 kg donc je continu, mais je souhaitais faire part de mes réflexions, car initialement j'avais lu plusieurs livres, émissions TV et forums, et je souhaite en retour donner mon point de vue sur mon expérience, dans la mesure ou j'en ai une bonne satisfaction, et j'espère qu'elle profitera à quelqu'un d'autre, pour éviter les erreurs.
Durant 1 an j'ai éssayé de "modifier mon régime" en mangeant de tout, mais si j'ai pu stopper ma prise de poids, je n'ai pas réussi à maigrir d'un kilo, du coup j'ai décidé d'être plus radical avec un régime hypocalorique plus classique, avec 1000-1500 Cal par jour, basé sur les légumes et c'est le seul qui à pu me faire perdre du poids de manière éfficace.
Déjà je pense que aujourd'hui la mode est "manger ce qui vous plais", pour maigrir, poussé jusqu'à l'absurde j'entendais des "spécialistes" expliquer que l'on pouvais manger du chocolat, mais en ne mangeant qu'un carré par jour( je pense que quelqu'un qui est capable d'acheter une tablette et ne manger qu'un carré, ne peut pas avoir de problème de surpoids) le chocolat fait parti des écarts il faut le savoir, l'accepter et le limiter; un autre expliquer qu'il suffisait de supprimer les petits écarts comme le carré de chocolat avec le café, en une année celui-ci faisant quelques kg, comme ci en supprimant ce petit carré, on allait maigrir des kg correspondants, ou que l'on pouvait maigrir en mangeant ds frites, chips, chocolat, ce qui est vrai en théorie (en se limitant à une très très faible quantité), mais faux en pratique, ..; par ailleurs quand je vois les publicités qui promettent de maigrir de 2 kg par semaine en mangeant ce que l'on veut, cela pour moi ne peut être que mensonger, perdre 1 kg par semaine est bien, perdre plus ne peut se concevoir qu'avec un jeune strict, et du sport ++, et encore... les régimes qui promettent de maigrir sans faire de régime c'est comme ceux qui vous promettent de faire du sport sans faire d'effort avec une simple ceinture :très mensongé.
Personnellement j'ai préféré revenir à un régime simplifié, avec surtout comme intérêt de n'avoir jamais faim, en pouvant manger sans limite des aliments hypocaloriques, de plus avec une préparation simple sans avoir a me poser des questions de Calories, sans avoir à garder en frigo de multiples produits, cela limitait la tentation, de plus cela m'a servi me base en rajoutant à l'occasion un écart, mais bien limité.
Maigrir n'est pas facile, chaque solution à ses inconvénients, et chacun doit pouvoir choisir en fonction des inconvénients, personnellement je voulais avoir 'l'estomac calé", avec un régime simple, et une éfficacité visible. Pour la suite, je sais qu'il faudra que je continu mon régime car à plus de 50 ans la prise de poids est irrésistible si je me relache; Mais par ailleurs après un an, j'ai perdu l'habitude de trop manger, j'ai appris à profiter des écarts, du plaisir de manger de petites quantités, quand avant je préférais la quantité à la qualité .J'ai deux alimentations, d'une part des plats pour m'apporter la satiété, et en plus des aliments plaisirs, en faibles quantités, que je savoure d'autant plus, que je réflechis pour choisir celui qui me ferait le plus plaisir et que je savoure en essayant de garder en mémoire gout, et je le limite en fonction de mon poids.
Mais pour un régime à 1500Calories , qui reste la limite pour maigrir éfficacement, d'autant qu'il y a toujours quelques écarts et tendance à dépasser aussi vaut-il mieux se fixer cette limite a adapter en fonction des résultats, donc pour 1500Cal cela représente 500 Cal midi et soir et 500 Cal pour le petit-déjeuner et les collations, avec un plat principal 250Cal on est vite limité, 250 Cal c'est un yaourt, un gâteau.. mais en choisissant toujours les moins caloriques, et si on ne vérifie pas l'apport calorique on dépasse vite la limite fixé. Mais avec une grosse boite de conserve de choux de bruxelle avec des champignons ajouté a 100-200gr de sauce tomate vous avez de quoi vous "caler l'estomac", mais même avec des soupes déshydratée il faut choisir les moins caloriques, la variation pouvant être importante, mais souvent les moins chères sont les moins caloriques ce qui est au moins un avantage;

Mon régime a été basique en fonction des calories des aliments, et repose sur la table des calories:

Le matin : Café au lait (200ml de lait) avec un pain au lait

à 10h Collation avec thé +lait (50ml ) et 1/2 pain au lait

Midi : légumes faibles calories (20cal/100gr)
en salade
avec une sauce allégée (80Cal/100gr) ou céleri remoulade avec sauce rémoulade au yaourt, dont je me sers comme sauce en rajoutant à ma salade ou Tzatizi au yaourt, sauce soja, épices , herbes, sauce mexicaine salsa , sauce allégé, ou une boite de thon mayonnaise (plus calorique)
comme légume :salade, betterave rouge, carottes, concombre choux fleurs, pousse de soja,cornichon, poivrons, tomates, dans un supermarché je trouvé ces légumes vendus crus et rapés ce qui étais pratique auquel je rajoutais du celeri remoulade

en plat chaud:
légumes: choux de Bruxelle, haricots verts, épinards, champignons, choux fleurs

sauces sauces tomates avec variantes: basilic, provencale..., curry, en vérifiant les calories sur le pot entre 50 et 150Cal/100gr avec épices, herbes.

Compléments:
en alternant fruits et viandes, mais personnellement je mangeais peu de fruits
viandes : poulet, jambon blancs, jambon cuit, filet de poulet acheté en plaquette en vérifiant les calories, steak haché (du boucher).

A 16h: Collation avec thé +lait (50ml ) et 1/2 pain au lait

Le soir : soupe industrielle ou légumes, avec thé au lait

En cas: tomates-cerise, radis, coeur de palmier, coeur d'artichaud, asperges

Boisson: fanta 0% (faiblement gazeux) et surtout Banga 0% ou produit similaire de distributeur ayant une meilleure sensation de satiété que l'eau simple.
Sur la journée, je buvais 500ml de lait 1/2 écrémé (250 Cal) avec des sucrettes.
A noter :
je prenais surtout des produits industriels (pains au lait, sauces, jambon) pour avoir la composition énergétique.
Possibilité de calculer l'apport calorique facilité, en début de semaine je mettais dans une boite les conserves, bouteilles de lait, je notais chaque jour ce que je mangeais, de manière simpliée sur des feuilles hebdomadaires, en gardant de coté les emballages et en fin de semaine, je comptais les emballages vides: nombres de litres de lait, boite de conserve, paquet de pains au lait..ce qui me donnait une estimation assez juste de mon apport calorique.
Il est nécéssaire de vérifier la valeur énergétique des produits , pour un même type une même sauce par exemple, la valeur pouvant varié du simple au double.
A partir de cette base, je rajoutais 1 puis 2 fois par semaine un écart.
Le fait d'être rasassié m'a évité le grignotage , mais je sais que j'ai du mal à résister à la tentation, quand il y a du chocolat ou autre gourmandise à porté aussi j'évite.
Très vite on s'aperçoit que dès que l'on dépasse un certain nombre de calories, on ne maigris plus, et les 100 ou 200 Cal pris en plus font en fait toute la différence, et très vite on se rend compte que "manger ce que vous voulez" est absurde.
Initialement, il faut vérifié la valeur énergétique des produits, les légumes utilisés sont autour de 20Cal/100g, et permettent de manger sans limite, la question étant la sauce, qui peut être très calorique,(sauce mayo , bearnaise, ..) et donc se limiter aux sauces tomate, curry, ou conserves de courgettes a la sauce tomate, ratatouilles, piperade utilisées comme sauces, les carottes en supermarché sont souvent a l'huile , les légumes comme les petits pois, les flageolets.. sont déjà plus caloriques et donc plus à limiter.
Aprés 1 an , je finis par être écoeuré , si je mange trop ou trop gras, je sens que je n'ai pas besoin de manger plus ou que j'ai trop mangé, et donc je dois me dire que je ne dois pas manger plus, et m'arrêter ce qui avant n'étais pas mon habitude, ou je pouvais manger sans frein et sans faim.
J'ai mangé peu de fruits, mais plus de viandes, sous forme de jambon blanc, bacon francais, poulet , ou viande haché, je ne pense avoir de problème de déficit vitaminique pas de fatique spécialement, par prudence j'ai acheté en libre-service, un comprimé d'associations de vitamines, minéraux, que je prends quand j'y pense.
J'ai perdu 35KG sur 14 mois , soit 2-3kg par mois avec des blocages a 105 puis 90 kg, passé en renforcant le régime, et le sport, mais c'étais le poids que j'avais longtemps gardé, et il est difficile de passer ces obstacles d'autant que je pensais plus à élargir le régime et à faire des écarts. et refaire le bilan calorique est nécéssaire pour refaire le point, et voir les points ou on peut agir, alors qu'initialement la perte de 1kg par semaine à été méné sans problème, jusqu'a 105 kg, je continue a maigrir ensuivant mon régime mais de manière plus douce et plus lente, du moins je suis toujours sur la bonne pente
Je me suis mis aussi au sport, je ne pense pas que cela me permettais de maigrir beaucoup, mais plutot j'en profitais pour faire un écart de plus, par ailleurs cela me permetter de constater la nécéssité du régime, puis son intérêt : à 120 kg, la marche me procurait des douleurs des talons, un irritation de l'entrejambe du fait du frottement, et une limitation de la marche, de plus il m'était impossible de faire des pompes normales et je faisais des pompes "allégées" en m'appuyant sur les genoux, avec des exercices physiques surtout couché sur le dos (ciseaux, lever de jambes..); à 100 kg cela a été le palier décisif, la marche nordique ou sportive était facilité sans douleur, plus longue, j'ai pu faire des pompes...je me suis lancé dans le footing en trottinant, vite arrêté par une crise de douleur d'arthrose de la hanche, mais je continue la marche nordique ou sportive avec 2 bâtons le long du canal du midi, j'ai du suffisamment usé ma hanche par mon surpoids, et je pense qu'il vaut mieux l'economiser en me limitant à la marche, ce qui est pour moi satisfaisant (d'autant que courir est plus que fatigant, et pas énormément motivé, même si voir que l'on peut le faire initialement est très valorisant).

Mais pour moi , ll y a 2 types de régimes, le régimes de base qui permet de manger beaucoup mais de peu de produits, et les régimes qui permettent de manger de tout mais en quantité limitée, ensuite il y a la chirurgie qui se banalise, mais à ses inconvénients et ces risques, et personnellement j'ai préféré faire le régime hypocalorique, chacun doit choisir en fonction des inconvenients, si on prèfère mangé de tout , ou préféré la satiété, personnellement je pense garder le régime hypocalorique de base avec des écarts plus controlables car limités en nombre, en adaptant en fonction de l'évolution du poids. Je pense personnellement que maigrir est simple en le posant avec un régime simple, et quand on calcule les calories, on s'apercoit que l'on est vite limité, mangé "tout ce que l'on veut" apparait tout a fait utopique pour ne pas dire mensongé, par contre en se limitant à un régime de base simple, " mathématique", on ne peut que maigrir, et l'éfficacité du régime a été la principale motivation de son maintient, et les périodes de blocage ont pu être dépassé en refaisant le point sur l'apport calorique. Mais je pense qu'il y a des vérités de base, a commencé par le calcul mathématique des calories, qui doivent servir de base et qu'il vaut mieux commencé par un régime comme cela, en testant dans un second temps pour élargir, après pour moi tout est marketing pour ne pas dire mensonge, reste à maintenir mon poids, en limitant les ecarts et en gardant un fond de régime en continu, mais j'ai perdu l'habitude de manger trop gras, trop sucré, et en gardant toujours un boite de choux de bruxelle pour conjurer la faim je sais que je peux continuer, d'autant que c'est un régime low-cost, souvent les produits les moins caloriques étant les moins chers comme les yaourts ou les soupes, les conserves ne posent pas de problèmes et en choisissant des magasins discount pour les légumes frais (choux-fleurs, tomates, choux de bruxelle à la saison) je m'en sort bien.

J'espère que ce résumé de mon avis sur le régime vous servira, car il n'a que cet objectif, et qu'il vous évitera de trop croire aux mensonges des publicités, qui pour moi, transmettent beaucoup d'erreurs, le régime raisonné "manger ce qui vous plais" donne aussi lieu a beaucoup d'absurdités et font croire a des résultats miracles qui se révèlent très décevant, personnellement un régime de base "pour les nuls", est très satisfaisant, a répondu à mes attentes, alors que les différents essais précédents s'étaient révélés inefficaces.avec l'impression de perdre une année pour rien et revenir aux conceptions de base est le plus simple, plutôt que poursuivre des programmes avec des promesses fallacieuses. De toute facon, faire le régime ainsi en se limitant a 1500Cal, permet vite de voir que la marge de manoeuvre est limitée, le régime de base permet de maigrir mais dès que l'on veut changer soit on stoppe l'amaigrissement, soit on a faim, ce qui pour moi est discriminant, et il faut en tirer les conclusions plutot que de poursuivre des chimères.
menaral
Régimeur débutant
 
Messages: 1
Inscription: Ven Sep 08, 2017 6:11 pm

Retourner vers Les différentes méthodes pour maigrir

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités